Dernier empannage

Parmi les bateaux du port, L’escampette qui a promené plusieurs générations est probablement l’un des plus connus.
Aujourd’hui, ce voilier au nom fuyant est orphelin. Son dernier capitaine a lui aussi pris la poudre d’escampette. Il ne hissera plus le superbe spi rose et ne comptera plus les sorties effectuées dans un rebat fraîchissant. C’est triste mais c’est la vie… Mais qui sait ? Peut-être existe-t-il un lac tout la haut aux reflets de soir d’été où il fait bon naviguer, peut-être …

Ici …

 

… Nous connaissons quelques capitaines au long cours, il y en a aussi qui se montent le cou mais jamais encore n’avait fréquenté le port un drôle d’animal de compagnie au long cou. ( En charmante compagnie, il faut bien le dire ! )

Rio

Nathalie Brugger participait à ses troisièmes Jeux Olympiques. Elle avait terminé sixième à Pékin en 2008, et 14ème en 2012 à Londres en Laser Radial. Elle a démarré ce projet avec Matias Bühler en octobre 2012. L’argentino-suisse et la fribourgeoise se sont rencontrés en 2009, lorsque Matias naviguait dans l’équipe suisse en 470 avec Felix Steiger. Ils étaient ensemble dans la délégation suisse à Londres puisque Matias y a entrainé Richard Stauffacher (RS:X). Pour rappel, la dernière médaille helvétique dans les compétitions de voile remonte à 1968, lorsque Bernard Dunand, Louis Noverraz et Marcel Stern ont remporté l’argent en 5,5 mètres JI.

Nathalie et Matias restent à Rio jusqu’au 22 août, et rentreront avec le vol officiel Swiss Olympique. Un bateau suisse est encore en compétition dans ces JO : le 470 masculin mené par Yannick Brauchli et Romuald Hausser s’est qualifié pour la Medal Race. Neuvième du classement général provisoire, le duo courra demain à 14:05 la manche finale, qui sera retransmise en direct sur les chaines RTS, RSI & SRF (19:05 heure suisse). Les Jeux sont terminés pour les autres suisses en compétition : Cujean/Schneiter (49er, 13èmes), Fahrni/Siegenthaler (470W, 15èmes), Mateo Sanz Lanz (RS:X, 14ème).

Tiré d’ Adonnante